Dolls City

Mais que font nos puces quand on à le dos tourné?Venez découvrir leur petit monde où, tout comme nous, elle mènent leur propre vie. :)
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le salon. (la ou tout commence)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La famille de Line
Admin
Admin
avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 16/09/2012
Age : 26
Localisation : Moselle-est 57

Feuille de personnage
Age: de 4 à 23 ans
Classe/profession: étudiants, prof, gardiens et barman.
Moral: Asses bon en ce moment ^^

MessageSujet: Le salon. (la ou tout commence)   Mar 15 Oct - 19:29


Après vous êtes réveillé et avoir fait connaissance, vous faite le tour de la pièce... Histoire de visiter... Et de vous rendre compte que les portes sont fermé à clé...

Comment sortir?

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
dolls de Tay

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 07/10/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Le salon. (la ou tout commence)   Mer 16 Oct - 15:41

Quand le tour des prénoms fut fini, Lukane se leva du magnifique canapé en cuir rouge, elle s'étira et prit la décision qu'elle devait sortir d'ici, elle préférait passer son Halloween avec son vampire à elle, elle cligna des yeux.


Plus jamais elle n'écouterait Crayon, cloué au lit avec 40 de fièvre qui l'avait O-B-L-I-G-E à aller lui chercher des bonbons dans les rue, ''à tien ! Qu'elle bonne idée'' avait elle pensé.
Ses canines s'allongèrent à cause de son énervement, elle avait perdu TOUT les bonbons !

Elle regarda autour d'elle, tout le monde cherchait comment partir, elle s'avança vers le centre de la pièce, ses sens en éveil, elle plissa les yeux et se murmura pour elle même

tout ce que tu ne vois pas..

elle n'eut pas le temps de répondre que la voix de son amoureux dans sa tête retentit


est juste devant tes yeux mon amour


Lukane sursauta, elle leva les yeux au plafond, Nothing ?

je suis dans ton esprit Lukane, j'ai sentis qu'il y avait un problème mais je ne peux pas te retrouver, je peux juste te parler par télépathie


Lukane frémit et pensa '' au moins tu es avec moi''. Minsu lui demanda où était-elle et ce qu'elle pensait devoir faire, elle lui répondit dans un salon, et qu'elle pensait devoir trouver une sorti, mais que comme toutes les portes étaient fermées à clef, elle devrait trouver un truc pour ouvrir une porte, Minsu mit du temps à répondre

Regarde les trucs les plus banales autour de toi


Lukane obéit et fit le tour du salon, il y avait dans un coin un secrétaire fermé, elle l'ouvrit et sursauta

BEURK


Tout le monde la regarda, puis repartit à ses recherches, Minsu ne dit rien, il savait se qu'elle pensait, elle regarda l'araignée devant elle, plutôt énorme pensa t-elle en se rapprochant, puis bizarrement l'araignée chuchotta quelque chose, Lukane tendit son oreille.


Tu veux sortir de cette pièce Petite vampire ? Rien de plus simple, répond à ma devinette et je tisserais une clef utilisable qu'une seule fois


Lukane blémit, elle devait suivre l'animal qu'elle n'aimait pas vraiment, Minsu chuchotta.


Ma chérie... pense que je suis là et que quoi qu'il arrive tu es forte, Je t'aime bat toi et rejoint moi


Lukane regarda la bête devant elle, et la bête commença donc ça tirade


Mon domaine est la toile
Un insecte je ne suis point,
Je prend souvent la mouche...
Qui...SuiiiS-Jeee


Lukane écouta avec intention, Minsu l'entendit repasser encore et encore l'énigme dans sa tête, ils réfléchissèrent sans un bruit. Lukane Murmura une fois de plus avant de regarder l'araignée devant elle.


Tu tisses des toiles, tu n'es pas un insecte et tu aimes les mouches ! La réponse est l'araignée !


MinSu la félicita, et L'araignée souria légèrement

maligne la petite ! Tu es trèèès intelligente ma jolie Vampire ! Chose promit chose dut !


L'araignée commença donc à tissé une clé, mais cette clé était particulière, une forme spéciale, elle ne lacha pas l'araignée des yeux, puis une fois son passe de sortie fini elle le prit remerciant la petite bête


Une seule porte peut être ouvrit avec cette clé, bonne chance ma Jo


Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase, qu'une inconnu des arrivantes sur place écrasa avec ses chaussures à talon la pauvre araignée, Lukane cacha sa clé '' chacun sa merde non ?'' elle regarda l'araignée mourir devant elle, elle entendit un dernier murmure de celle ci

bo...nn..e...ch..an...ce


Lukane posa une main sur son coeur et inclina la tête pour la remercier, la jeune fille prêt d'elle regarda bizarrement Lukane et parti continuer ses recherches, Lukane resortit donc sa clé et la regarda discretement, elle se tourna et regarda chaque porte, elle se dirigea vers la première à sa droite '' allons au plus prêt on fera le tour'' pensa t-elle ses pensés approuvé pas son amoureux. Elle sortit discrètement sa clé devant la porte et éssaya de la rentrer dans la serrure, elle l'enleva vite comprenant que ce n'était pas celle là, vue que ça bloquait. Elle s'avança donc vers la prochaine porte, il y avait un jeune garçon, avec des traces de maquillages de frankensteine. Il la regarda, il devait avoir 14ans dans ses alentours ? Il fronça les sourcils et parti vers une autre porte '' chacun sa merde'' oui c'était ça que tout le monde pensait. Lukane pu donc éssayer d'ouvrir la porte, encore un échec, elle souffla longuement.


Ma puce continu je veux te tenir dans mes bras le plus vite possible


Lukane souria doucement et se déplaça à la prochaine porte, cette fois ci personne, elle allait sortir sa clé, quand une petite princesse arriva devant elle


Quest tu fais ! C'est la 6ème tu sais ?


Lui demanda t-elle une sucette à la main, Lukane ne comprit pas, elle se senti mal , devait elle prendre la petite fille avec elle ? Puis sans qu'elle si attende la petite fille disparu dans un broyard rose barbie. Lukane se posa des questions devenait-elle folle ? Puis elle se souvenu des paroles de la jeune fille '' la 6ème'' Lukane regarde les portes une part une, puis regarda plus particulièrement la porte devant elle, chaque détail, puis en regardant de plus prêt la poignée, elle aperçu un petit 3 en caractère romain, elle devia et alla voir la prochaine porte '' IV '', puis elle sota la cinquième porte et regarda la 6ème, Lukane pencha la tête et se rapprocha donc, personne ne la regardait, elle en profita, entra la clé dans la serrure et réussit à ouvrir, elle se glissa entre la porte et l'embrasure de la porte et ferma les yeux, non elle n'était pas déhors, alors....OU ?
Revenir en haut Aller en bas
La famille de Line
Admin
Admin
avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 16/09/2012
Age : 26
Localisation : Moselle-est 57

Feuille de personnage
Age: de 4 à 23 ans
Classe/profession: étudiants, prof, gardiens et barman.
Moral: Asses bon en ce moment ^^

MessageSujet: Re: Le salon. (la ou tout commence)   Jeu 17 Oct - 18:05

La jeune femme était d'abord dans le noir. mais à peine la porte se fut-elle refermé qu'une lumière blafarde, au plafond, s’alluma. Un couloir? Il était étroit... Et ne menait qu'à une seule porte, plutôt petite... Rien d'autre...
Un rire d'enfant provenait de derrière la porte... Il ne lui restait pu qu'à y aller...
Lorsqu'elle poussa la porte entrouverte, elle ne vit personne... Mais une chose était sure... Elle était dans une chambre...

Tay: Rendez-vous dans la chambre à couché, pour la prochaine étape!

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
La famille de Niark.
Modo animatrice
avatar

Messages : 259
Date d'inscription : 12/10/2012
Age : 17
Localisation : Dans l'Est de la France o/

Feuille de personnage
Age:
Classe/profession:
Moral:

MessageSujet: Re: Le salon. (la ou tout commence)   Dim 20 Oct - 13:44

Miyuki ouvrit les yeux. Elle fut tentée de les frotter dans un geste machinal, mais se souvint qu'elle était maquillée et se retint de le faire. Elle avait passé des heures devant son miroir pour parfaire son déguisement !
Elle fouilla la pièce du regard, à la recherche de Lysandre et Suigintô. Leur soirée d'Halloween avait été un véritable désastre ! Elle aperçut les cheveux blond clair mêlés de brun de son ami, déjà réveillé. Il observait une horloge ancienne avec intérêt, n'accordant visiblement aucune importance à son amie.
-Hé ! Lysandre, appela-t-elle, je suis là ! Viens m'aider à descendre, j'ai passé des heures à travailler sur mon costume, je ne veux pas l'abîmer !
Miyuki se trouvait en effet assise sur une solide étagère. Comment c'était-elle retrouvée là ?
Le garçon tourna la tête vers elle, l'air soudain soulagé.
-Miyuki ? C'est toi ?
-Qu'est-ce que tu attends ? s'impatienta Miyuki, qui voulait absolument sortir de ce lieu oppressant, Et  est Suigintô ? Elle n'est jamais là quand on a besoin d'elle !
-Heu, je veux bien, mais  je peux pas bouger.
-Comment ça ?
Miyuki se pencha en avant, prenant garde à ne pas tomber. Son était toujours assis au même endroit, parfaitement immobile, l'horloge entre les mains.
-L... Lysandre ?
-Oui ?
Miyuki retint un cri d'effroi. Les lèvres de son ami n'avait pas bougé lorsqu'il avait parlé !
-Qu'est-ce qui c'est passé ? s'écria la jeune fille, sentant l'affolement la gagner.
Le visage de Lysandre ne bougea pas quand il répondit:
-J'ai touché une horloge bizarre, et maintenant le temps c'est arrêté pour moi...
Miyuki soupira, et sauta de son perchoir avec une certaine appréhension. Elle atterrit sur un parquet poussiéreux, et fronça les sourcils. Quelque chose l'avait interpellé: Sur le sol, on distinguait clairement les empreintes de pas de Lysandre. Pourquoi celles de la personne qui les avait emmené dans cette pièce ne s'y trouvaient pas ? Et où était Suigintô ?
Elle s'approcha de Lysandre. Les lattes en bois craquèrent sous ses pieds. Elle contourna soigneusement son ami, puis aperçu, gravée au dos de l'étrange horloge, une minuscule inscription:

Zeit hört dank mir auf.
Aber der Zauber, der diesen Fluch zerbricht, ist nicht weit.
Elle la lu à voix haute, puis interrogea Lysandre.
-C'est quoi cette langue ? Parce que ça me dit un truc, mais c'est un truc que je ne sais pas parler...
-C'est de l'allemand, fit une voix à la fois calme et moqueuse derrière elle. Tu es bien stupide dis-moi...
Miyuki se retourna. Suigintô était derrière elle, flottant à quelques centimètres du sol.
-T'étais où ? l'accusa Miyuki. C'est la première fois que je te vois depuis que je suis réveillée ! Je t'ai appelé en plus !
Suigintô désigna le miroir posé sur un petit buffet, et répondit de sa voix traînante:
-Je cherchais un passage vers le N-Field.
-Vers le quoi ? demanda Miyuki. Tu sais comment sortir d'ici ? Et libérer Lysandre ?
Suigintô soupira:
-Idiote, si il y avait un passage, je serais déjà sortie de cet ruine... Cette maison est très particulière, elle a l'air... d'avoir une âme... C'est complètement stupide ! En tout cas, les miroirs ne permettent pas d'accéder au N-Field...
-Je vois, fit Miyuki, qui ne comprenait rien à rien...
-Et concernant... ça (Elle désigna Lysandre), poursuivit la poupée, je me fiche éperdument de son sort, c'est sur toi que je dois veiller... Mais comme tu as la grande chance d'avoir une jeune fille d'origine allemande à tes côté, je m'abaisserais à traduire ceci...
-Qu'est-ce que ça veut dire ? questionna Miyuki avec impatience.
-Que "le temps cesse grâce moi, mais la magie qui casse cette malédiction n'est pas loin". Débrouille-toi avec ça, je vais chercher une sortie.
Miyuki fouilla sous les vieux fauteuils vert émeraude, tourna fébrilement les pages des quelques vieux grimoires soigneusement rangés dans une armoire, retourna des bibelots, fouilla toute la pièce. Au bout d'un moment, Suigintô pesta:
-Toutes les portes sont verrouillées, et il n'y a pas la moindre clef dans les environs !
-Je n'ai rien trouvé, se lamenta la jeune fille, rien pour sauvé Lysandre !
-Mais tu sais Miyuki... répondit Lysandre avec hésitation, sur le cadran de l'horloge, il y a une autre inscription en allemand...
Suigintô s'approcha du jeune homme en flottant toujours. Elle lu à voix haute l'inscription. Aussitôt l'horloge tomba en poussière et Lysandre redevint libre de ses mouvements. Miyuki commença à crier:
-Tu n'aurais pas pu le dire un peu plus tôt ? J'ai plein de poussière sur les doigts à cause de toi, et j'ai faillis abîmer ma manucure ! Tu imagines si j'avais abîmer mon déguisement ?!
Suigintô attrapa les épaules de Miyuki:
-C'est bon, ton déguisement de terrible-cartomancienne-trop-pas-has-been-super-tendance-de-la-morkitu n'a rien. On peut chercher un moyen de sortir ?
Tous les trois tournèrent sur eux-même. La pièce était circulaire, avec une trappe au centre du parquet, qui menait sans doute au sous sol, une trappe centre du plafond qui menait peut être au grenier, et quatre portes. Toutes ces issus étaient verrouillées.
Lysandre demanda d'une voix timide:
-Est-ce que nous sommes enfermés pour toujours ?
Suigintô appela Mei Mei, son esprit artificiel, qui se changea sur le champ en une splendide épée. Elle s'approcha d'une des portes choisie au hasard.
-On va essayer de passer par là, suggéra-t-elle, on reviendra ici si on ne trouve rien...
Elle enfonça l'arme dans le vieux bois de la porte, encore et encore, faisant voler des morceaux de sapin dans toute la pièce, jusqu'à créer une ouverture suffisamment grande pour permettre un passage.
Miyuki frémit, il lui semblait qu'à chaque coup d'épée, quelqu'un hurlait de douleur.
Enfin, Suigintô s'écarta du trou qu'elle avait taillé et lança:
-Les enfants, la porte est ouverte.

_________________
Miyuki, my little princess...
Suigintou, my sadist doll...
Lysandre, my timeless inventor...


Dernière édition par La famille de Niark. le Dim 20 Oct - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://le-refuge-des-anges.ek.la/accueil-c19143105
La famille de Line
Admin
Admin
avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 16/09/2012
Age : 26
Localisation : Moselle-est 57

Feuille de personnage
Age: de 4 à 23 ans
Classe/profession: étudiants, prof, gardiens et barman.
Moral: Asses bon en ce moment ^^

MessageSujet: Re: Le salon. (la ou tout commence)   Dim 20 Oct - 15:49

les trois jeunes gens s'engagèrent au travers de la porte. Ûne fois fait, la porte se mit a trembler et disparut pour laisser place a ûn mur.
Face a eux, la cuisine.


Niark: rendez-vous dans la cuisine pour la suite!

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le salon. (la ou tout commence)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le salon. (la ou tout commence)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» Le salon du chocolat à Paris
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dolls City :: LA VILLE. :: Le vieux Quartier. :: La Maison Hantée.-
Sauter vers: